L’OPEP désire geler la production de pétrole

L’OPEP désire geler la production de pétrole

L’OPEP a annoncé vouloir relancer les discussions concernant le gel de sa production avec le premier producteur mondial, l’Arabie Saoudite. Cette déclaration a permis au cours de s’apprécier fortement, puisque l’on est passé d’un niveau de 42$ le baril à la zone de résistance de 48$.

Une négociation complexe

Cependant, cette négociation s’annonce rude dans la mesure où des pays comme la Russie, l’Iran ou Irak ne sont pas forcément d’accord pour organiser un gel de la production de pétrole. En effet, ces pays-là ne sont pas dans la même situation que l’Arabie Saoudite et ont déjà connu une baisse de leur production de pétrole, notamment depuis le début de l’année. En revanche, l’Arabie Saoudite a quant à elle augmenté sa production au cours du mois de juillet, en réalisant 10,67 millions de barils de pétrole par jour alors que son rythme habituel était de 10,2 millions depuis le début de l’année.

Aussi, le mois de septembre risque d’être compliqué pour les cours du pétrole qui sont déjà caractérisés par une volatilité intrinsèque. En effet, les discussions entre les principaux exportateurs de pétrole et l’OPEP risquent de faire bouger les cours boursiers du pétrole de manière très importante, c’est la raison pour laquelle nous vous invitons à ne pas investir dans l’or noir pour le moment, surtout si vous êtes un trader débutant, car c’est l’un des actifs les plus complexes à appréhender actuellement. Si vous faites d’ailleurs vos premiers pas dans l’univers de la bourse, sachez que le broker AvaTade est l’un des broker en ligne plus performants qui vous permettra de débuter en acquérant les fondamentaux nécessaires à la bonne pratique du trading.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *